• Chatte blanche aux pattes grises

     

    Je suis une jolie chatte, 

    à robe blanche, 

     

    aux taches grises,

    sur les pattes,

     

    si on les grattes,

    par surprise,

     

    de plaisir,

    je miaule.

     

    Autour de mes yeux un peu de khôl, 

    pour faire la belle si on me branche. 

     

    En revanche jamais d'alcool,

    du lait et des souris en tranches.

     

    Je ne suis pas trop pour la picole, 

    je cours partout et me déhanche. 


    votre commentaire
  • Destin stellaire.

     

    Dans quelques milliards d'années,

    Nous serons poussières et atomes,

    Sans trace, sans mémoire ni fantômes.

     

    Se sachant condamné,

    Le Soleil devenu un géant,

    Emportera tout dans le néant.

     

    Et, devenu une naine blanche voyageuse,

    Avec comme linceul une nébuleuse,

    Aux couleurs les plus somptueuses,

    Qui pour voir cette scène merveilleuse ?


    votre commentaire
  • La gymnastique de l'écureuil.

     

    Un petit écureuil fait de la gymnastique,

    Sur un vieux chêne mort,

    Le Soleil couchant envoie des rayons d'or,

    Et laisse la forêt dans un soir romantique.

     

    Le paysage est plein de couleurs féeriques,

    Il se fond dans le décor,

    Le petit écureuil qui fait de la gymnastique,

    Sur le vieux chêne mort.

     

    Tout à l’heure, la nuit, la grande narcotique,

    Posera son pied noir sur le Soleil conquis,

    Mais d’ici là, tout seul, avec un charme exquis,

    Acrobate furtif de la branche élastique,

    Le petit écureuil aura fini sa gymnastique.

     

     


    votre commentaire
  •  Le renard dans les marguerites

     

     

    Je prends le Soleil,

    Dans les marguerites,

    Et me réchauffe les oreilles.

     

    Traînant une petite bronchite,

    J'ai besoin de sommeil,

    Et fais de ce lieu mon gîte.

     

    J'irai plus tard à la basse cour,

    Où les poules habitent,

    Mon estomac fait un discours.

     


    votre commentaire
  • L'écureuil au régime.

     

    Je suis un peu grassouillette,

    C'est la gourmandise, elle abîme,

    Ma silhouette autrefois fluette,

    Qui, sous le regard des chouettes,

    Était experte en grimpette.

     

    Quelqu'un vole mes noisettes,

    On veut me mettre au régime,

    J'en vois moins dans mon assiette,

    Et n'ai pas besoin de lunettes.

     

    Je suis victime,

    D'un malhonnête,

    Qui fouille ma cachette,

    C'est peut-être la belette,

    Elle a un bon coup de fourchette.


    votre commentaire
  •  

     

     

    Adieu monde cruel

     

     

    Adieu monde cruel, 
    bonjour monde éternel, 
    enfin le bout du tunnel. 

    Je me baladerai, immatérielle, 
    je serai immortelle, 
    une âme en peine perpétuelle. 

    Au revoir les arcs en ciel, 
    et les humains exponentiels, 
    aux attitudes démentielles. 

    Adieu monde cruel, 
    je pars vers le néant, 
    mon âme voyageant, 
    me guide, instinctuelle. 

    Au départ du grand voyage, 
    je m'accroche et reste sage 
    j'ai un peu peur du décollage. 

    Pendant la mise en bière, 
    quand le chêne m'enserre, 
    mon âme est dans l'éther, 
    de l'espace, et fuit le cimetière.

     

     


    votre commentaire
  • Le Chien et le Corbeau.

     

    Le Chien :

     

    Vous avez bien mauvaise mine,

    Monsieur le Corbeau,

    Votre plumage part en lambeau,

    C'est votre vie qui se termine,

    Prenez très vite des vitamines,

    Sinon c'est direction le tombeau.

     

    Le Corbeau :

     

    Je n'ai pas besoin de placebo,

    Il faut qu'un vétérinaire examine,

    Ma carcasse pleine de bobo,

    Partez avant que je contamine,

    Votre pelage encore très beau,

    Avec des puces et de la vermine.

     


    votre commentaire
  • Idées noires

     

    Voyez vous mon amour, 
    à défaut de me pendre à votre cou, 
    je le ferai dans ma salle de séjour, 
    à une poutre couleur acajou. 

    Et j'ai aussi au plafond, 
    une araignée qui fait des bonds, 
    la seule chose qui la chasse, 
    est de me noyer au Chivas. 

    Cela provoque des appels d'air, 
    au cerveau et dans les artères. 

    J'évite les barbituriques, 
    si l'on se rate c'est la colique. 

    Et l'estomac par le lavage, 
    vous fait payer les ravages. 

    Non, je continue ma vie, 
    et vais combler mes envies, 
    ne plus m'occuper des dingues, 
    sinon, et bien on se flingue.


    votre commentaire
  • Louise Brooks

     

    J'étais une jolie fille, 
    et vous montre mon plus beau profil, 
    voici ma silhouette gracile, 
    je fais quelques battements de cils, 
    et votre cœur vacille. 

    Mon passé vous rattrapant, 
    sur ma beauté se faufile, 
    voyez là sur mon profil, 
    une lumière la frappant, 
    provoquant un effet diamant, 
    du plus bel effet charmant. 

    Cela est un peu déprimant, 
    de penser à mon corps dormant, 
    dans la terre se consumant. 

    Mais j'ai vécu avidement, 
    et voyageant tranquillement, 
    mon âme fuit au firmament.


    votre commentaire
  • cuisson

     

    Voici mon contrôleur de cuisson,

    très utile pour la viande, 

    elle en est friande.

    En revanche pour le poisson,

    le chat est nettement plus efficace,

    mais, pour une cuisson à point,

    c'est difficile car plus de trace,

    dans la poêle, de l'aliment joint,

    à l'ustensile de cuisine,

    qui finira dans la bassine,

    pendant que la féline,

    se lèche les babines.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires